Wine & Beer

Le Wine and Beer

 

En avril 2011, la direction de la Culture, Patrimoine et Animations de la Ville du Havre a proposé à La BaZooKa puis à la compagnie Sac de Nœuds d’occuper le bâtiment appelé « Wine and Beer » 12 Quai Casimir Delavigne sur un mode de partage.

Ce bâtiment, aux formes originales, met en lumière un architecte, Jean Le Soudier, qui a beaucoup œuvré dans la cité au moment de la reconstruction du Havre mais dont la reconnaissance est restée dans l’ombre d’Auguste Perret.

La mise à disposition du « Wine and Beer » aura permis à la compagnie Sac de Nœuds de se structurer et de renforcer son activité existante.

UN STUDIO DE REPETITION / UN NOUVEAU LIEU D’ART
L’ATELIER DU WINE AND BEER

La grandeur de la salle du bas et sa facilité d’accès a amené les deux structures de manière assez simple et logique à envisager le stockage de leurs décors et outils pour les créations.
En pratiquant durant une année la salle du haut dite « salle de répétition » les compagnies ont rapidement constaté ses limites en terme de création : hauteur sous plafond trop basse et sol peu adapté à la danse. Il a été décidé d’optimiser le stockage au rez-de-chaussée afin de libérer un espace central pour en faire un plateau de danse qui corresponde véritablement aux nécessités de travail chorégraphique: plancher flottant et hauteur sous plafond qui permettent de travailler avec des décors, possibilité d’occulter les fenêtres selon les projets pour un travail de lumière et/ou de vidéo.

En 2013, nous avons poursuivi les travaux entamés en 2012 grâce au soutien financier de la Région Haute-Normandie et de la Ville du Havre. (Installation d’une baie vitrée, plancher, pendrillons, chauffage, ajout de puissance électrique…)

Cet ATELIER sera prioritairement un lieu de création des deux compagnies où le travail de recherche chorégraphique, d’essais vidéo, lumière, et son deviennent envisageables.

La BaZooKa et Sac De Noeuds désirent également que l’ATELIER du WINE AND BEER soit un lieu de partage.
Qu’il soit repéré par la population comme un lieu de création associé aux identités, différentes et complémentaires, des deux équipes. Pour cela il est envisagé d’ouvrir le lieu ponctuellement et d’impulser des événements en lien avec l’activité et les aspirations de chaque entité :

  • Accueil d’artistes chorégraphiques en résidences
  • Travail en cours à partager en public/ chantiers
  • Stages chorégraphiques de week-end répondant à une demande sur le territoire
  • Soirées ludiques avec différents intervenants (rendez-vous de La BaZooKa)

L’architecture des locaux et l’emplacement dans la ville permet aussi d’y envisager une activité artistique transversale: arts plastiques/arts visuels/musique.

Ce nouveau lieu sera ouvert ponctuellement au public (dans la limite des normes de sécurité l’autorisant) avec une certaine régularité afin que les habitants puissent identifier cet endroit comme un nouveau lieu d‘art à part entière